Regiment division compagnie

Il est constitué de 6 compagnies et de 2 sections de mitrailleuses. Ils comptent 34 officiers et plus de 1.

Regiment division compagnie

Certains ne recensent que 5 compagnies, plus une compagnie cycliste. Les bataillons alpins sont constitués de 32 officiers et de 1. La brigade. Elle comprend 2 régiments d'infanterie formant 1 brigade, commandée par un général de brigade assisté de 2 officiers d'état-major et de 4 secrétaires.

Cet état-major dispose d'un fourgon, d'une voiture médicale, et d'une voiture légère télégraphique. Son personnel est muni d'un brassard bleu. Pour manoeuvrer, le général peut consolider ses deux régiments ou les aligner, l'un derrière l'autre.

Il les dirige de près et, quand il a engagé ses dernières réserves, combat lui-même à la tête d'une section.

Le peloton. Le peloton de cavalerie comprend 28 cavaliers, 4 brigadiers et 2 maréchaux de logis. Il est commandé par 1 officier. Il marche en colonne par 4, en colonne par 2, en bataille en ligne sur deux rangs et en fourrageurs les cavaliers sur 1 rang, dispersés à une quinzaine de pas.

La section de mitrailleuses, commandée par un lieutenant ou sous-lieutenant, comprend un maréchal des logis, 3 brigadiers, 8 servants, 1 armurier, 6 cavaliers et 7 conducteurs.

Elle dispose de 2 voitures à 4 chevaux et d'une à 6 chevaux.

Regiment division compagnie

Chacune des voitures à 2 roues, attelées à 4 chevaux, transporte une mitrailleuse, un affût trépied, 3. Le caisson transporte L'escadron comprend 1 capitaine commandant, 4 lieutenants ou sous-lieutenants, 1 maréchal des logis-chef, 1 maréchal des logis fourrier, 1 maréchal des logis adjoint à l'officier d'approvisionnement, 8 maréchaux des logis, 1 brigadier fourrier, 16 brigadiers, 1 brigadier maréchal ferrant et ses 3 aides, 4 trompettes, 1 infirmier, 2 conducteurs, 96 cavaliers montés et 10 cavaliers non montés.

Il se divise en 4 pelotons. L'escadron a 4 formations comprend Le demi-régiment présente la réunion de 2 escadrons sous le commandement d'un chef d'escadron. Le régiment de cavalerie est formé de 4 escadrons, d'un état-major, d'un petit état-major, d'un peloton hors rang et d'une section de mitrailleuses.

L'état-major comprend 1 colonel, 2 chefs d'escadron, 1 capitaine-instructeur, 1 officier payeur, 1 officier d'approvisionnement, 2 médecins et 2 vétérinaires. Le petit état-major et le peloton hors rang sont constitués de 3 adjudants, du maréchal des logis trompette, du chef armurier, du gradé télégraphiste et de ses 3 aides, de 2 brigadiers et 3 cavaliers secrétaires, du brigadier infirmier, du brigadier sellier, de l'armurier, de 10 conducteurs d'équipage et 2 conducteurs de ponts.

L'ensemble d'un régiment de cavalerie comprend donc Dans ses mouvements, il est suivi par 5 fourgons-forges, 6 fourgons à vivres, 2 voitures médicales et d'un équipage de pont. Cet équipage de pont matériel Veyry est destiné à permettre le franchissement des cours d'eau. Selon la largeur que l'on donne aux passerelles depuis celle de 65 cm, qui livre passage aux hommes, tandis que les chevaux sont à la nage, jusqu'à celles de 2 mètres 38, qui permettent le passage de voituresce matériel permet le franchissement de rivières larges de 9 à 21 mètres.

Chaque régiment de cavalerie possède un atelier de télégraphie composé d'un gradé, de 3 cavaliers et d'un cycliste. Il est en outre doté de 2 kilomètres de fil et d'un poste téléphonique. Le régiment peut se décliner sous 6 formations différentes.

Unité militaire

A savoir : la ligne de bataille, la ligne de colonnes, la masse, la colonne de pelotons, la colonne de demi-régiments. La brigade de cavalerie. La brigade de cavalerie se compose de 2 régiments commandés par 1 général de brigade assisté du même personnel que dans l'infanterie.

Perdre du poid au visage 50

La brigade de cavalerie dispose d'une voiture légère télégraphique qui comporte deux appareils télégraphiques électriques, 2 appareils optiques et 3 appareils téléphoniques.

La brigade se rassemble en ligne de colonnes de demi-régiments, en ligne de masse et en colonne de masse.

Elle manoeuvre en ligne de colonnes de demi-régiments, en colonne de demi-régiments, en ligne de colonnes et en échelons. Les allures de cavalerie se déclinent de la manière suivante Le pas mètres à la minutele trot m.

A l'allure du pas, la cavalerie réalise environ 6 kilomètres à l'heure. En alternant le pas et le trot, elle peut atteindre 9 kilomètres en moyenne, soit une vitesse de déplacement doublée par rapport à celle de l'infanterie. Notons qu'aucune halte horaire n'est prévue lors des déplacements. La batterie de campagne.

La batterie de campagne comprend 1 capitaine, 2 officiers, 1 adjudant, 1 maréchal des logis chef, 1 maréchal des logis fourrier, 10 maréchaux des logis, 1 sous-officier d'approvisionnement, 1 maître maréchal-ferrant, 12 brigadiers, 4 maîtres pointeurs, 4 trompettes, 4 ouvriers, 3 aides-maréchaux, 2 bourreliers, 1 infirmier, 4 brancardiers, 40 servants et 80 conducteurs avec 36 chevaux de selle et chevaux de trait.

Son matériel comprend : 4 canons de 75 mm à tir rapide, 12 caissons, 1 forge, 1 chariot de batterie, 3 fourgons à vivres et 1 fourragère.

Elle se divise de la façon suivante Pour la manoeuvre, la batterie se déplace de la manière suivante Toutes les voitures les unes à la suite des autres, chacun des chefs de section commandant à 2 canons, et 1 maréchal des logis chef dirigeant les 2 caissons de premier ravitaillement.

La batterie de tir occupe ainsi sur la route une longueur de mètres. Plus loin, le commandant de l'échelon de combat conduit les 6 autres caissons, le chariot, la forge et les attelages, qui occupent une longueur de mètres.

Les caissons viennent se placer chacun à la gauche des canons, et la profondeur est réduite à 90 mètres. Les canons viennent se placer à la droite des caissons. Pour tirer, l'unité se met en batterie, c'est-à-dire que les avant-trains sont décrochés et emmenés à l'abri.

Les caissons sont placés à gauche des canons, renversés et ouverts. L'échelon de combat se tient très loin en arrière. Le canon de 75 mm est servi par 6 servants, la bouche à feu pèse kilos, la pièce en batterie 1. Sa hausse lui permet de tirer jusqu'à une distance de 5. Sa portée théorique est de 8. Le groupe. La réunion de 3 batteries forme un groupe sous le commandement d'un chef d'escadron, à qui sont adjoints trois officiers de liaison, un officier d'approvisionnement, un médecin et un vétérinaire.

Le groupe dispose d'une voiture médicale, de 2 fourgons, d'une voiture à viande et d'une voiture-observatoire. Le total de son personnel comprend : 16 officiers, 87 gradés, canonniers et chevaux. L'artillerie à cheval.

Division (militaire)

La batterie à cheval comprend 1 officier et 6 canonniers de plus que la batterie montée, mais elle a beaucoup plus de chevaux, parce que les servants sont montés au lieu d'être assis sur les avant-trains 82 chevaux de selle au lieu de 36 et chevaux de trait.

Son matériel est sensiblement le même un caisson de plus, un fourgon de moins. Le groupe à cheval ne comprend que deux batteries, ce qui lui donne un effectif de : 14 officiers, 57 gradés et canonniers avec chevaux. L'artillerie de montagne. La batterie de montagne compte 1 capitaine, 3 lieutenants, 16 sous-officiers, 12 brigadiers et canonniers. Elle possède 13 chevaux de selle, 6 chevaux de trait, 86 mulets de bât, et est dotée de 4 canons à tir rapide du calibre de 65 mm, de 3 fourgons, de 80 caisses de munitions, d'une caisse à détonateurs et d'une caisse de pétards.

Les batteries en montagne ne sont pas réunies en groupe ; elles forment, avec un bataillon de chasseurs et une demi-section du génie, une unité spéciale que l'on appelle groupe alpin. Le canon de montagne est servi par 6 servants. La bouche à feu pèse kilos, la pièce en batterie kilos, la caisse de munitions 60 kilos. La hausse permet de tirer jusqu'à 5 kilomètres. Le ravitaillement en munitions. L'artillerie est chargée du ravitaillement en munitions de ses batteries et des autres armes.

Ces brigades reprennent pour la plupart les traditions des anciennes divisions. Le 1 er juilletla plan de réorganisation de l'Armée de terre, nommé Au contactmarque le retour du niveau divisionnaire. Les 1 re et 3 e divisions sont recréées, elles encadrent chacune trois brigades deux brigades zimmer cellulite jambes, deux brigades médianes et deux brigades légères ainsi que les unités françaises de la brigade franco-allemande.

Une division d’infanterie en 1914 ; c’est quoi ?

Ces deux grandes divisions interarmes constituent la force Scorpion. Il est donc indispensable d'indiquer à quelle période l'on se réfère et s'il s'agit d'une division des forces ou d'une division territoriale. Dans un contexte naval, une division est une subdivision de l' escadre. Il se compose généralement quatre à six grand navires de guerre.

L'unité est géneralememt commandée par le contre-amiral ou le vice-amiral. Chaque Grande unité interarmée est commandée par un officier général qui dispose d'un état-majord'éléments organiques de division, de corps d'armée, d'armée et d'un nombre variable de grandes unités qui lui sont subordonnées. C'est seulement entre et que les grandes unités françaises et allemandes ont eu une organisation fixe jusqu'au niveau corps d'armée. Le corps de troupe est placé sous le commandement d'un officier supérieur qui est responsable de l'administration, de l'instruction et de la conduite opérationnelle de son unité.

Pour cela il dispose de ses commandants d'unités et d'un état-major regroupant les différents services dont le corps a besoin pour fonctionner services administratifs, services techniques, service médical, base arrière, bureau opération-instruction.

Il dispose de trois à quatre sections de combat infanterie, génie ou pelotons de chars cavaleriede ses pièces, d'un lieutenant de tir et d'officiers d'observation artilleriede sections de combats ou spécialisées dans le franchissement ou les travaux géniede liaison filaire, hertziennes, et autres transmissionsetc.

Selon son type et son arme d'appartenance, l'effectif de chaque compagnie comprend entre et hommes. Le commandant de division est nommé lieutenant-général. Chaque régiment a une batterie de quatre canons antichar 37 mm et une de quatre canons de montagne de 75 mm.

Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 14 décembre à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Statistiques Déclaration sur les témoins cookies Version mobile. OF feld-maréchal OF généralgénéral d'armée ou colonel général.

OF généralgénéral d'armée ou colonel général. OF lieutenant-colonel ou OF commandant.