La Manufacture d’Aubusson et les chinoiseries : de la Seconde Tenture chinoise à Jean Pillement.

Souvent éclipsées par les productions des manufactures royales de Beauvais et des Gobelins, les oeuvres sorties des ateliers d’Aubusson et de Felletin sont moins connues du grand publique. D’une facture moins précieuse et moins précise, les tapisseries d’Aubussons présentent tout de même un grand intérêt artistique et iconographique. La renaissance des Manufactures d’Aubusson et deRead More

Fu Baoshi, un regard moderne sur la tradition. Partie 1.

 Partie 1 : l’artiste, la tradition, et la politique. Fu Baoshi (1904-1965) est l’un des peintres Chinois les plus connus du XXe siècle. Héritier de la grande tradition de la peinture chinoise, il a cependant su s’approprier les codes ancestraux pour apporter aux sujets traditionnels un nouveau regard, un nouveau souffle et une nouvelle interpréation. Son utilisationRead More

La Seconde Tenture chinoise : le fantasme Extrême-Oriental de François Boucher.

En 1732, les cartons de la Première Tenture chinoise, une suite de tapisseries célèbre confectionnée pour la première fois vers 1690, et considérée comme l’une des toutes premières chinoiseries françaises, sont hors d’usage. Cependant, si le style général de la tenture est un peu passé de mode à cette date, le thème exotique de la Chine etRead More

La rencontre de l’Orient et de l’Occident : le parallèle établi entre Louis XIV et l’empereur Kangxi.

Gravure. Louis le Grand Roy de France Henri Bonnart (graveur – éditeur). Portrait de l’empereur Kangxi, gravure sur métal, tirée de l’ouvrage de Johan Nieuhoff, édité en 1673. Les récentes expositions de Versailles et du Louvre, Kangxi : Empereur de Chine (1662-1722), la Cité Interdite à Versailles en 2004, et La Cité Interdite au LouvreRead More